7 outils de communication qu’un avocat doit à tout prix utiliser

Le métier d’avocat ne se passe pas que dans un tribunal. Ni même derrière votre bureau pendant que vous gérez vos dossiers. En tant que professionnel du droit, vous aurez aussi besoin d’outils de communication, comme dans de nombreux secteurs professionnels. Si certains vous semblent évidents, vous pourriez pourtant élargir le champ de vos possibilités avec ceux que nous vous suggérons.

 

communication avocats

1. La carte de visite

 

La carte de visite est évidemment le premier document de communication qu'un avocat doit utiliser. Prenez cependant le temps de réfléchir à son apparence : le grammage du papier (son épaisseur) comme les techniques d’embossage qui permettent l’impression en creux ou la couleur sur la tranche peuvent totalement la transformer. Presque autant que le logo ou la typographie que vous aurez sélectionné.

Un avocat américain spécialisé dans les divorces a ainsi fait réaliser une carte de visite qui se déchire en deux grâce à des pointillés. Un peu excessif, mais efficace.

 

2. Le papier à en-tête

 

L’apparence de votre carte de visite doit se retrouver sur votre papier à en-tête. Même si c’est juste un bas de page ou dans le coin supérieur. Le tout est de présenter une image cohérente, gage de stabilité, qui rassurera vos interlocuteurs. Néanmoins, réservez vos papiers les plus épais à des courriers précis, contrairement à votre carte de visite, que vous distribuerez largement.

 

3. Un site internet

 

Il est indispensable aujourd’hui d’avoir un site internet. Ne serait-ce que parce que la plupart des clients effectueront une recherche en ligne avant de vous consulter pour la première fois. Si vous n’êtes pas un spécialiste dans ce domaine, il sera peut-être adéquat de faire réaliser votre site par un professionnel. Ne serait-ce que pour vous assurer qu’il ne présente pas une image d’amateurisme qui vous collerait ensuite à la peau.

 

4. Un profil sur les réseaux sociaux

 

Le minimum réglementaire de nos jours est d’être présent sur les réseaux professionnels, comme Linkedin et Viadéo, pour ne citer que les principaux. Vous pourriez également trouver votre place sur des réseaux dédiés aux avocats comme SYK. Ajoutez-y les personnes de votre carnet d’adresses, pour agrandir petit à petit votre réseau. 

En fonction de la cible de votre clientèle, vous pourriez aussi trouver intéressant d’ouvrir un profil sur Twitter ou Facebook mais restez attentif à ne pas confondre leurs usages privés et professionnels.

 

5. Des vidéos

 

Dans quelques années, la vidéo sera le média qui occupera le plus d’espace sur internet. Aujourd’hui déjà, de nombreux clients potentiels n’ont plus la patience de lire de longs textes explicatifs. Présentez vos services d’avocat ou vos explications grâce à de courtes capsules de moins de deux minutes pour mieux communiquer.

 

6. Des annuaires

 

Les annuaires sur internet répondent aux mêmes usages que ceux distribués dans les boîtes aux lettres. Ils vous serviront à vous faire connaître par les gens qui auront besoin de vous. Prenez le temps de vérifier si vous y êtes déjà inscrit. Et prenez encore plus de temps, dans tous les cas, pour rédiger une présentation succincte et efficace, qui vous aidera à vous démarquer de vos confrères et donnera envie de faire appel à vous.

 

7. La publicité

 

Les avocats ont maintenant le droit de faire leur publicité. Et pourtant, ils restent encore assez frileux dans ce domaine et peu enclins à investir cet espace. Les spots radio ou les vidéos publicitaires sur internet comptent parmi les outils de communication qu'un avocat doit utiliser pour développer et fidéliser sa clientèle.

 

Il n’y a plus qu’une seule manière de communiquer pour un avocat. Bien sûr, vous aurez toujours besoin d’une plaque en front de rue qui annonce votre statut. Mais vous aurez aussi besoin d’aller plus loin. N’attendez pas que d’autres que vous prennent toute la place : créez la vôtre. D’ailleurs, souvenez-vous : quel type de communication utilisé par un avocat a retenu votre attention dernièrement ? Nous attendons vos réponses en commentaires.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0